Sur l'artiste

Maurice Gaston Elie Joseph Prost (1894-1967) a étudié auprès du sculpteur Léopold Morice. Mais c'est Charles Valton qui révèle sa vocation d'animalier. En 1913, Prost entre en apprentissage dans l'atelier de Gauthier, orfèvre parisien. Cependant, sa formation d'orfèvre prend fin brutalement après le déclenchement de la... Read more

Maurice Gaston Elie Joseph Prost (1894-1967) a étudié auprès du sculpteur Léopold Morice. Mais c'est Charles Valton qui révèle sa vocation d'animalier. En 1913, Prost entre en apprentissage dans l'atelier de Gauthier, orfèvre parisien. Cependant, sa formation d'orfèvre prend fin brutalement après le déclenchement de la Première Guerre mondiale. Prost s'engage et est envoyé sur le front d'Argonne.

Au cours des premiers mois de la guerre, il a été grièvement blessé et transféré dans un hôpital militaire où son bras gauche a été amputé en raison d'une gangrène. Nouvellement invalide, il ne peut continuer le métier d'orfèvre. Prost était déterminé à poursuivre une carrière artistique et s'est lancé dans la sculpture. Après un séjour à Montpellier, il revient à Paris en 1918. Il se rend alors quotidiennement au Jardin des Plantes pour dessiner et modeler des animaux. Il y rencontre d'autres sculpteurs animaliers avec lesquels il noue des amitiés sincères. Modelant d'abord ses sujets en argile, il passe à partir de 1922 à la taille directe avec l'aide de sa femme.

En 1927, la proximité d'un atelier de verrerie lui donne l'idée d'utiliser une machine à air comprimé pour actionner un marteau pneumatique, qu'il adapte et développe avec l'aide des Services de l'Appareil du Secrétariat d'Etat aux Anciens Combattants. Désormais, il pourra pratiquer le taille directe sans aucune aide.

Prost expose dès 1921 au Salon des Artistes Français où il continue à présenter son travail ainsi qu'au Salon des Artistes Indépendants. Il présente également régulièrement des œuvres au Salon d'Automne jusqu'en 1966, l'année avant sa mort. En 1922, au Salon des Artistes Français, il reçoit une médaille d'honneur et après cela, sa carrière prend vraiment son envol. Maurice Prost expose en permanence à la Galerie Susse à Paris jusqu'après la seconde guerre mondiale. Ses oeuvres ont été parmi les plus vendues de cette galerie. Il expose en 1928 au premier Salon des Artistes Mutilés et Blessés de Guerre sur les Champs-Elysées, manifestation dont l'inauguration réunit toute la classe politique française et la presse internationale. Prost présente sa Panthère noire à l'Exposition coloniale de 1931. Il réalise ensuite de nombreuses sculptures monumentales pour des villes et des institutions.

Il devient professeur ordinaire de dessin à la Chambre de commerce de Paris, où il enseigne pendant 22 ans. Chevalier de la Légion d'honneur en 1933, il est promu en 1957 Officier de la Légion d'honneur des Arts.

Oevres d'art

Filter Oevres d'art
  • Catégorie
  • Prix
  • Style
  • Couleur
  • Valeurs limites
  • Art dealers

1 oeuvre d'art à vendre par MAURICE PROST

Trié parrécemment ajouté
All artworks